Comment traiter un cancer du pancréas ?

Chaque année, les autorités sanitaires françaises recensent pas moins de 14 000 nouveaux cas de cancer du pancréas. Cette maladie est tristement connue pour sa sévérité. En raison des rôles joués par l’organe touché, le souffrant s’affaiblit rapidement et le pronostic vital donne rarement des perspectives positives. Toujours est-il que les malades profitent désormais d’une meilleure prise en charge. D’ailleurs, ils peuvent également recourir à des thérapies complémentaires.

Ce qu’il faut savoir sur le cancer du pancréas

 Le pancréas joue un rôle important au sein de l’organisme. Il sécrète des hormones essentielles à la régulation du taux de sucre dans le sang. Par ailleurs, cet organe produit également des enzymes utiles pour digérer les glucides, les protides et les lipides. L’apparition de cellules cancéreuses altère peu à peu ces fonctions. Dans ce contexte, cette forme de cancer est bien plus sévère que d’autres.

Les premiers symptômes se manifestent dès que la tumeur atteint quelques millimètres de diamètres. Dans ce cas, la personne ressentira une certaine gêne au niveau du ventre. Par la suite, une douleur plus ou moins intense se fera sentir. Le patient montrera tous les signes d’une jaunisse. On constatera également une perte d’appétit inquiétante. La vie du souffrant sera réellement en danger quand les cellules malignes se propageront à travers le système lymphatique.

Les progrès réalisés dans le domaine de la recherche ont permis de diagnostiquer cette maladie avec plus de facilité. Ainsi, le taux de survie des patients a sensiblement augmenté au cours de ces dernières années.

Ceci dit, le protocole de traitement n’a pas réellement changé. La chimiothérapie sera incontournable. Néanmoins, on procédera à l’ablation de la tumeur si la situation le permet. De plus, on peut désormais se tourner vers d’autres thérapies pour accroître ses chances de rémission.

D’autres solutions pour favoriser sa rémission

De nombreux scientifiques cherchent jusqu’à ce jour un moyen pour guérir le cancer. Bien que leurs efforts n’aient pas encore porté leurs fruits, des progrès ont tout de même été réalisés. Il y a quelques années, le professeur Mirko Beljanski a découvert un certain nombre de végétaux ayant des propriétés cancéreuses. Ce chercheur a ensuite développé une ligne de produits à partir de ces plantes. Ces extraits naturels doivent absolument être consommés dans le cadre d’une chimiothérapie. Les actifs préservent les facultés immunitaires du malade et participent éventuellement à l’éradication des cellules malignes.

L’approche Beljanski a également fait l’objet de quelques améliorations. Effectivement, les recherches se sont poursuivies. Pour s’informer davantage sur les dernières avancées, il suffit de lire le livre histoire vraie maladie de Sylvie Beljanski. Avant d’opter pour les extraits naturels non toxiques, il faudra toutefois demander les avis du corps soignant. Puisque lutter contre le cancer est particulièrement délicat, on prendra cette précaution pour se prémunir contre d’éventuelles contre-indications. Dans tous les cas, les produits préconisés sont à haute tolérance. Ceci dit, les intéressés doivent absolument bien se renseigner au préalable. Pour cela, il suffit de contacter les organismes proposant ces produits aux vertus anticancéreuses.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *