Comment faire une bonne sieste ?

Jeune femme qui fait la sieste sur son canapé

Contrairement aux idées reçues, les siestes ne sont pas réservées qu’aux enfants. Nos voisins espagnols l’ont bien compris, et la sieste est là-bas une véritable institution. Réduction du stress et de la fatigue, amélioration de la concentration et de la capacité de mémorisation… : les bienfaits de la sieste sont nombreux, et vous auriez tort de vous en priver ! Mais pour qu’une sieste soit vraiment réparatrice, encore faut-il la faire correctement. On vous en dit plus pour vous aider à tirer le meilleur parti de vos petites siestes !

Combien de temps faire la sieste ?

Certaines personnes refusent de faire la sieste sous prétexte que cela va empiéter sur leur nuit de sommeil. Elles pensent que dormir la journée les empêchera de trouver le sommeil le soir venu, et que leur sommeil en sera alors décalé et appauvri.

En fait, tout dépend de la durée de votre sieste. Car effectivement, si vous faites la sieste pendant plus d’une heure, vous risquez d’être moins fatigué le soir. Néanmoins, en cas de dette de sommeil (si vous avez fait la fête par exemple), vous pourrez sans problème vous accorder une sieste réparatrice d’une bonne heure, sans conséquence sur votre prochaine nuit de sommeil !

Le reste du temps, il est préférable de vous accorder ce qu’on appelle des « micro-siestes ». Comme leur nom l’indique, il s’agit de siestes de courte durée (de 5 à 20 minutes) : suffisamment longue pour vous redonner un petit coup de fouet, sans dérégler votre rythme de sommeil.

Personne qui règle son réveil avant de faire la sieste

Où et quand faire la sieste ?

Il n’y pas de moment idéal pour faire la sieste. Le tout est d’écouter votre corps et les signaux qu’il vous envoie. Yeux qui piquent, paupières qui s’alourdissent, difficultés à rester concentré, bâillements à répétition, maux de tête : pas de doute, vous avez besoin de faire la sieste !

Que vous soyez au bureau ou à la maison, peu importe. La semaine, une micro-sieste vous permettra d’être ensuite plus productif dans votre travail. Le week-end ou pendant les vacances, cela vous permet de vraiment recharger les batteries avant la reprise du travail.

Quand vous faites la sieste chez vous, essayez toutefois de ne pas la faire dans votre lit. On comprend que vous ayez envie de vous allonger sous votre couette, surtout si vous avez une parure de lit confortable. Néanmoins, pour ne pas perturber votre cerveau, mieux vaut faire la distinction entre le lit pour la nuit et le canapé pour les siestes.

Au travail, l’idéal est de faire la sieste après la pause déjeuner, pendant la période de digestion. Digérer nécessite en effet pas mal d’énergie, ce qui peut vous rendre somnolent. Dormir à ce moment-là vous évitera donc de travailler dans un grand état de fatigue, mais rendra également la digestion plus facile.

Comment s’installer pour faire la sieste ?

S’il est généralement plus confortable de faire la sieste en position allongée, rien ne vous empêche de vous mettre assis. Adossé à votre chaise de bureau, sur votre canapé ou même dans votre voiture : toutes ces positions sont acceptables. Si vous n’avez pas d’autre choix, vous pouvez même poser votre tête sur vos bras en vous appuyant sur votre bureau.

Dans tous les cas, faites en sorte d’être aussi confortable que possible. À la maison, vous pouvez par exemple enfiler un peignoir pour femme, bien douillet et moelleux pour mieux dormir. Au travail, n’hésitez pas à dénouer votre cravate ou à retirer vos chaussures pour être plus à l’aise. Le tout est de ne créer aucune tension dans le corps, sinon la sieste sera contre-productive.

Idéalement, il faudrait aussi que vous puissiez vous installer dans un endroit calme pour vraiment récupérer. Les bruits parasites gêneront votre sommeil et vous ne pourrez pas profiter des bienfaits de votre sieste. Vous aurez également peut-être plus de facilités à vous endormir dans la pénombre que dans un endroit trop éclairé. Si vous n’avez pas la possibilité de moduler la luminosité ambiante, vous pouvez porter un masque de sommeil.

Source images : Pexels

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *