Ronronthérapie : et si on adoptait un chat ?

Chat qui ronronne lorsque son maître le caresse

En France, le chat est le deuxième animal de compagnie le plus répandu. On en compte pas moins de 11 millions dans nos foyers ! Il est vrai qu’avec leur indépendance, les chats sont très appréciés. Mais ce n’est pas là le seul intérêt de ces petites boules de poils. En plus d’être adorables, ils sont aussi de précieux alliés pour notre bien-être. Si vous n’avez jamais entendu parler de ronronthérapie, on vous dit tout !

Qu’est-ce que la ronronthérapie ?

Il y a quelques années, le vétérinaire Jean-Yves Gauchet a réalisé différents travaux pour en apprendre plus sur les chats et sur leur ronronnement. Au fil de ses études, il s’est rendu compte que les chats, en ronronnant, étaient capables de nous procurer du bien-être. En effet, lorsque nous entendons un chat ronronner, notre cerveau se met à produire de la sérotonine ainsi que des endorphines. Ces deux hormones font partie de ce qu’on appelle « les hormones du bonheur ». Cela peut d’ailleurs s’expliquer de plusieurs façons :

  • Les ronronnements du chat ont une fréquence de 20 à 50 hertz. En plus de créer des émotions, plusieurs études ont montré qu’elles possédaient des bienfaits thérapeutiques ;
  • Chez certaines personnes, le ronron d’un chat peut avoir l’effet d’une madeleine de Proust. Ce simple son suffirait à les replonger dans leurs souvenirs d’enfance, alors qu’ils s’endormaient paisiblement avec un chat roulé en boule à leurs côtés.

Aujourd’hui, il existe même des CD et des playlists de ronrons. En les écoutant, il est alors possible de calmer les angoisses, de s’endormir plus facilement, bref, de se relaxer !

Avoir un chat à la maison : quels bienfaits ?

Quand on voit à quel point les ronronnements d’un chat peuvent procurer du bien-être, on a tout de suite envie d’en adopter un ! Et vous auriez tort de vous en priver. D’ailleurs, il existe d’autres raisons qui devraient vous motiver.

Les chats sont également réputés pour être très empathiques. Quand une personne se sent mal ou qu’elle ressent des douleurs, il n’est pas rare que son chat vienne lui tourner autour. Comme on l’a vu, sa présence devrait déjà vous permettre d’évacuer votre stress. Dans certains cas, il peut même vous faire du bien physiquement. Si vous avez mal au ventre par exemple, le fait de tenir votre chat contre vous pourrait vous faire du bien. Grâce à sa chaleur, il est en effet susceptible de calmer votre mal de ventre.

Ces petits félins peuvent aussi jouer un rôle important au niveau de la sociabilisation. Timidité, isolement social : dans ces cas-là, le fait d’adopter un chaton peut vraiment être bénéfique. C’est d’ailleurs le cas pour les adultes, mais aussi pour les enfants ! La présence d’un animal de compagnie peut en effet aider au développement de l’enfant.

Fillette qui joue sur son portable avec un chat dans les bras

Quelques précautions avant d’adopter un chat

Avant de vous lancer dans l’adoption d’un chaton, assurez-vous que sa venue est bien préparée ! Si les chats sont indépendants, ils nécessitent toutefois quelques attentions. Dans un premier temps, prenez en compte votre cadre de vie :

  • Si vous vivez en appartement, votre chat devra certainement rester enfermé tout le temps ;
  • À l’inverse, dans une maison, votre matou aura tendance à passer sa vie dehors.

Deux situations qui présentent des avantages et des inconvénients. Certaines races de chats sont mieux adaptées à l’un ou à l’autre de ces modes de vie.

Si vous êtes soucieux du bien-être de votre petit compagnon, vous vous demandez peut-être comment préparer la première nuit de votre chaton ? Il est vrai que la séparation avec la mère peut être difficile, amenant le chaton à miauler une partie de la nuit. Néanmoins, si vous cédez et lui permettez de dormir avec vous, il n’y aura plus de retour en arrière ! Mais ne vous inquiétez pas, cette période d’adaptation ne devrait durer que quelques jours.

Prévoyez également une visite chez le vétérinaire dans les premiers mois. Ce dernier pourra vérifier que votre chaton est en bonne santé. C’est aussi à cette période que l’on réalise les premiers vaccins, qui nécessiteront plusieurs rappels au fil des années. Enfin, si vous le souhaitez, vous pourrez faire stériliser votre chaton.

Source images : Unsplash

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *